Démantèlement réseau international blanchiment en Europe par polices espagnole et française suite découverte cache 500 000 euros

Un réseau international de blanchiment démantelé en Europe par les polices espagnole et française
          L'enquête avait débuté après la découverte en février 2021 près de Perpignan par des douaniers français de plus de 500 000 euros dissimulés dans une cache à l'intérieur d'un véhicule.

En février 2021, des douaniers français ont fait une découverte troublante près de Perpignan : plus de 500 000 euros cachés à l’intérieur d’un véhicule. Cette trouvaille a marqué le début d’une enquête complexe visant à déterminer l’origine et la destination de cet argent. Les autorités ont rapidement mobilisé leurs ressources pour remonter la piste des éventuels suspects et élucider cette affaire de blanchiment d’argent.

Un réseau international de blanchiment d’argent démantelé en Europe

Les autorités espagnoles et françaises ont annoncé conjointement, le vendredi 5 juillet, le démantèlement d’un réseau international constitué de ressortissants chinois spécialisés dans le blanchiment d’argent en Europe, capable de blanchir un million d’euros par jour. Cinq personnes, dont le chef de ce réseau, ont été arrêtées en Espagne dans le cadre de cette opération.

L’enquête, menée par l’Office national anti-fraude français et la police espagnole, a démarré après la découverte en février 2021 de plus de 500 000 euros dissimulés dans un véhicule près de Perpignan par des douaniers français. Sous la direction d’un magistrat de la juridiction interrégionale spécialisée de Marseille, cette enquête a permis de mettre au jour une organisation spécialisée dans le blanchiment d’argent opérant à travers tous les États membres de l’Union européenne depuis au moins 2019.

Cinq personnes interpellées

Le réseau, composé de ressortissants chinois résidant dans plusieurs pays européens, avait la capacité de faire transiter plus d’un million d’euros par jour en liquide à travers l’Europe. Le fonctionnement de ce réseau reposait sur la mise en place de multiples points de collecte de fonds provenant notamment du trafic de contrefaçons, de fraudes fiscales et douanières, ainsi que du proxénétisme. Ces fonds étaient ensuite confiés à un réseau de logisticiens qui organisaient les déplacements des complices chargés de transporter l’argent à travers l’Europe.

A lire aussi  Comment un stylo gravé peut-il transformer une simple écriture en un souvenir mémorable ?

Les transferts d’argent étaient effectués par voie terrestre ou aérienne, selon un communiqué publié en Espagne. Les cinq personnes interpellées dans le cadre de cette affaire en Espagne, à Madrid, Valence, Alicante et Barcelone, comprennent notamment le chef de ce réseau, un chef d’entreprise chinois.

Source de l’article : Francetvinfo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *